L'OSTÉOPATHIE

L'OSTÉOPATHIE

CE QU'IL FAUT RETENIR

L’ostéopathie 2018-03-25T17:14:18+00:00

DÉFINITION

L’ostéopathie est une médecine manuelle et globale qui s’attache à prévenir, diagnostiquer et traiter les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain.
Médecine complémentaire, l’ostéopathie repose à la fois sur l’étude des symptômes physiques de l’individu mais aussi sur l’ensemble des facteurs extérieurs, susceptibles d’altérer son état de santé (style de vie, habitudes alimentaires, pratiques sportives etc…).

De part sa formation, l’ostéopathe a  acquis des connaissances et des compétences approfondies dans les domaines de l’anatomie, la biomécanique ainsi que de la physiologie.

Grâce à son apprentissage des techniques de palpation, l’ostéopathe réussit à mettre/utiliser ses mains, son outil de travail, au service de son diagnostique ostéopathique et ainsi prodiguer le traitement adéquat. Véritable horloger du corps humain, l’ostéopathe cultive et développe au fil des consultations, une acuité et une perception précise de sa main, qui lui permet d’avancer chaque jour, dans le développement de sa pratique.

Le corps, considéré en médecine comme une unité fonctionnelle indissociable, est composé d’une infinité de tissus organiques qui relient toutes les parties du corps entre elles. Chaque structure est spécifique en fonction du patient, et dès qu’il y a une perturbation dans son fonctionnement, cela se répercute sur le fonctionnement des structures situées à distance par le biais de ces corrélations tissulaires.

Pour déceler la cause et le problème lié aux symptômes du patient, l’ostéopathe se doit, grâce au diagnostique ostéopathique d’étudier les relations entre les différents systèmes (Relations mécaniques et neurophysiologiques).

Une fois cette étape réalisée, il choisit en fonction de chaque patient (âge, morphologie, zone du corps à traiter), les techniques les plus appropriées et les plus adaptées.

L’ostéopathe s’attache à guérir et soulager immédiatement le symptôme du patient en agissant sur les causes mécaniques des pathologies et sur les restrictions de mobilité. Cependant, il a aussi un rôle important à jouer sur la prévention de l’apparition de la maladie, et permet aussi une meilleure récupération en complément d’un traitement médical.

LÉGISLATION

La loi n°2002-303 du 4 Mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé- Article 75 reconnait officiellement en France le titre d’ostéopathe.

Les décrets d’application qui encadrent cette profession sont parus le 25 Mars 2007. Ils définissent les actes ostéopathiques autorisés ainsi que la formation pédagogique minimale nécessaire à l’obtention du diplôme en ostéopathie (D.O.) comme celle que j’ai pu recevoir. (Décret n° 2007-437 du 25 mars 2007 relatif à la formation des ostéopathes).

La réglementation est stricte et chaque praticien doit s’inscrire sur les listes préfectorales de la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales (DRASS) où il se voit attribuer un numéro ADELI.

Mon numéro ADELI est le : 75 00 1472 2

Attention, suite à la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 (Article 75) et au décret n° 2007-435 du 25 mars 2007 concernant la reconnaissance de l’ostéopathie, il est interdit aux masseurs Kinésithérapeutes ostéopathes de remplir des feuilles de soins afin de faire rembourser des actes ostéopathiques par l’Assurance Maladie. Il s’agit d’une fraude à la sécurité sociale passible d’amendes et de poursuites judiciaires. Soyez vigilants.

F.A.Q